Calendario
Area Utente

SAHARA OCCIDENTAL, 11 jours: Maroc

SAHARA OCCIDENTAL, 11 jours: Maroc

Duration:
11
Tour Type:
Découverte
Groupe international
Group size:
De 3 à 16 participants
PRIX par personne:
- GROUPE DE 5 PARTICIPANTS OU PLUS: 2490€
- Groupe de 4 participants: 2956 €
- Groupe de 3 participants: 3618 €
- Supplément chambre individuelle: 226 €
GUIDE : parlant Français, Italien, Anglais
Acompte au moment de la réservation:

1.085,00

L'acconto è inteso come 30% del totale. Per maggiori informazioni, puoi visionare la nostra informativa.

MAROC

11 jours pour découvrir l’une des parties les plus inconnues du Sahara, interdite depuis des décennies aux étrangers. Une expédition qui mêle une vraie aventure et découvertes culturelles raffinées…

DÉPARTS:

2 Février 2023

2 Mars 2023

20 Avril 2023

9 Novembre 2023

26 Décembre 2023

PRIX À PARTIR DE: 2490 €

Discount:
Departure:
  • 2 février 2023 - 12 février 2023
  • 2 mars 2023 - 12 mars 2023
  • 20 avril 2023 - 30 avril 2023
  • 9 novembre 2023 - 19 novembre 2023
  • 26 décembre 2023 - 5 janvier 2024
Total: 1085
Catégories : ,

Special offer

Description

MOROC

L’ancienne colonie espagnole du Sahara a été le théâtre d’une longue guerre depuis la seconde moitié des années soixante-dix. Cette région également appelée Sahara occidental est interdite aux voyageurs depuis des décennies. Nous sommes fiers d’être les « premiers » à amener des voyageurs intrépides dans les vastes régions rocheuses et sablonneuses de Saguia El Hamra, Tiris Zemmour et Rio de Oro, aujourd’hui provinces sahariennes du Maroc.

Accompagnés de guides fiables et suivant un itinéraire soigneusement planifié, nous l’explorons en toute sécurité.

Une véritable expédition « hors des sentiers battus » pour voyageurs passionnés et amoureux du Sahara. Traversée du désert, rencontres authentiques avec des tribus nomades comme les mythiques Reguibat, citadelles de pierre, sites d’art rupestre préhistorique, navigation inattendue sur des lagunes émeraude entre océan et dunes… Un mélange équilibré d’aventure et de découvertes culturelles comme l’architecture hispano-mauresque, un des refrains de cette expédition saharienne qui commence et se termine par l’océan.

L’itinéraire est le résultat d’une dizaine d’années de recherches, à la fois bibliographiques et sur le terrain. Les repérages, les contacts avec les nomades, les tribus locales, les rencontres avec d’anciens combattants, nous permettent de partager avec nos voyageurs les coins les plus intéressants de cette grande région chargée d’histoire, liant la préhistoire à l’époque contemporaine.

 

Jour 1: AGADIR
Arrivée à Agadir, une ville au bord de l’océan Atlantique dans la partie sud du Maroc. Transfert et nuit au confortable Atlas Amadil Beach Hotel.

Jour 2: SIDI IFNI, VILLE HISPANO-MORESQUE
Agadir est une ville berbère et cosmopolite aux origines phéniciennes. Dès 1140 avant JC et grâce à sa position géographique avec une grande plage protégée par un golfe et à son climat doux, elle a également été habitée par des Carthaginois, des Portugais, des Hollandais, des Juifs séfarades et enfin, par des Français. La ville a été détruite par deux tremblements de terre en 1731 et 1960 et a toujours été reconstruite. Aujourd’hui, c’est une destination touristique connue. Le marché d’Agadir entouré de murs décorés, Souk El Had, est l’un des plus grands du Maroc avec plus de six mille marchands proposants presque tous les produits et artisanat du pays. Les commerçants ne sont pas envahissants, ce qui rend la visite encore plus agréable.
Notre petit convoi de véhicules 4×4 quittera l’autoroute principale pour un itinéraire plus pittoresque le long de la côte atlantique entre récifs et calanques. Déjeuner tardif dans un restaurant typique d’un village de pêcheurs face à l’océan.
Sidi Ifni date probablement de 1476 et fut une enclave espagnole jusqu’en 1969. La citadelle hispano-mauresque encore habitée domine l’océan depuis une colline rocheuse ; les grandes ruelles et la place ronde dégagent une atmosphère « hors du temps » unique.

Jour 3: MARCHE DES CHAMEAUX
Guelmim est un ancien terminal caravanier. Dans la médina on peut découvrir des marchandises et des perles de verre anciennes du commerce transsaharien… Le jour idéal pour être à Guelmim est le jour du marché. La section animalière du souk avec des troupeaux de moutons, chèvres et chameaux est une scène unique de couleurs, de sons… et d’odeurs. Des bergers nomades vêtus de la traditionnelle djellaba avec la tête et le visage recouverts d’un turban bleu arrivent jusqu’au désert mauritanien.
Déjeuner dans un restaurant local.
Nous quittons la route pour une piste jusqu’au Fort Tifnidilt situé au sommet d’une colline surplombant la rive ouest du lit de la rivière Ouadi Draa. Cette zone méridionale avec l’estuaire de Ouadi Draa était la frontière entre le protectorat français du Maroc et la colonie espagnole du Sahara. Le fort militaire fantomatique de Tifnidilt « garde » encore cette ancienne frontière. Être là nous donne l’impression d’être sur le tournage d’un vieux film de la Légion étrangère française.
Arrivée en fin d’après-midi au charmant et confortable hôtel Ksar Tafnidilt construit avec des matériaux locaux dans une parfaite architecture saharienne. L’hôtel est géré par nos amis, Guy et Magali, un couple français. Magali est une experte du désert ; elle a remporté le « Rallye des Gazelles », la compétition tout-terrain la plus exigeante réservée aux équipages féminins. Ksar Tafnidilt est un point de rencontre pour les voyageurs passionnés du Sahara. L’hôtel sera notre base pour deux nuits.

Jour 4: ESTUAIRES ET DÉSERT
La région de l’estuaire du Dra n’est visitée que par des voyageurs courageux. Entre les falaises et l’océan Atlantique il n’y a que des traces qui s’évanouissent dans le sable. Nous découvrirons de minuscules colonies temporaires de pêcheurs, pêchant directement depuis la falaise ou depuis des grottes face à l’océan. Des postes militaires coloniaux fantomatiques font partie du paysage, comme des dunes et des chameaux. Si la marée le permet, nous roulerons sur des kilomètres le long d’une plage sauvage, une bande entre dunes et vagues… Nous quittons le littoral en trouvant notre chemin le long d’un lit de rivière (Ouadi) dans un grand canyon, seul chemin possible entre désert, falaises et l’océan. Le soir, retour à notre base confortable, l’hôtel Ksar Tafnidilt.

Jour 5: DUNES ET LAGUNES
Nous quitterons Tafnidilt en traversant une chaîne de dunes escarpée. A partir de là, nous serons dans les territoires que l’on appelait le Sahara occidental, territoire interdit pendant la longue guerre qui a opposé le Front Polisario au Maroc. L’itinéraire suit une falaise, entre désert et océan.
La lagune salée de Naila, séparée de l’océan par une rangée de dunes, possède un estuaire s’ouvrant sur l’océan Atlantique. C’est le plus grand lac salé du Maroc (100 Km2). Zone protégée d’une grande beauté naturelle, c’est un point de repos important sur la voie migratoire des oiseaux qui héberge jusqu’à 20.000 individus comme des flamants roses, des cormorans, des goélands, des hérons… Nous explorerons cette eau émeraude enfermée dans un large cadre de dunes jaunes et escarpements bruns sur un bateau de pêcheur local.

Jour 6: SMARA, CITADELLE DU DÉSERT
Le bateau nous ramènera su terre ferme ; après un transfert en voiture dans la région désertique rocheuse de la Seguia el Hamra, nous arrivons à Smara.
Smara a été fondée en 1898 par le cheikh Maa el Ainin, né à Oualata en Mauritanie dans une importante famille religieuse soufie. En 1887, Moulay Abdelaziz, le sultan du Maroc, le nomme Caïd de Tindouf (dans l’actuelle Algérie). Smara a été construite avec le soutien du Sultan du Maroc qui a envoyé des fonds, des techniciens, des matériaux et des architectes. Avant l’édification de la ville, le site était un caravansérail sur la route de la Mauritanie. La ville de Smara est devenue un marché clé pour les nomades locaux et pour les caravanes reliant le Maghreb à l’Afrique subsaharienne. En 1908, le cheikh Maa el Ainin s’est proclamé chef religieux (Imam) en déclarant Smara ville sainte et a appelé au jihad contre la colonisation française et espagnole. Smara, la seule ville fondée par un Sahraoui, le reste des villes de cette partie du Sahara a été fondée par les Espagnols. Smara a toujours été l’épicentre des insurrections sahraouies. Pour régler l’une des nombreuses rébellions, Smara fut attaquée par les bataillons français de chameaux venus de Mauritanie en 1913 et en 1934 par le « Tercio » (légion étrangère espagnole) et en 1973 le front Polisario fut fondé à Smara.
Pendant la colonie espagnole, l’administration n’avait pas une forte présence à l’intérieur des terres et la région de Smara était sous le contrôle de Cheikh Maa el Ainin et de ses tribus rebelles sahraouies. Cheikh Maa el Ainin est devenu le chef politico-religieux le plus important d’une vaste région appelée Trab al-Bidan couvrant du sud du Maroc au Sahara occidental, la Mauritanie et une grande bande de désert du nord du Mali au sud-ouest de l’Algérie. On dit qu’il a épousé 116 femmes de différentes tribus, créant une alliance avec chacune des tribus. Un jeune voyageur et explorateur français intrépide, Michel Vieuchange, déguisé en femme berbère, a pu atteindre la ville en 1930 en prenant plus de 200 photos et en remplissant sept carnets de notes. Michel Vieuchange est mort de dysenterie et d’épuisement à l’âge de 26 ans sur le chemin du retour. Son frère a publié à titre posthume le livre « Smara : la cité interdite ».
Smara est aujourd’hui une agréable petite ville avec un marché bien approvisionné ; des temps anciens subsistent quelques quartiers militaires coloniaux hispano-mauresques et l’intéressant palais de la Zawiya construit par Maa el Ainin en pierre avec un plafond en bas-relief en plâtre blanc.
Après le dîner, nous serons invités à un festin traditionnel et à des tambours de femmes, typiques de la culture sahraouie.

Jours 7, 8 et 9: SAHARA, LA VOIE INTERDITE
A Smara, nous rencontrerons notre guide local, un nomade d’une tribu sahraouie qui nous conduira pendant quatre jours d’une expédition totale de route dans le désert traversant le Sahara occidental du nord au sud.
Dans cette véritable expédition saharienne, nous traverserons de grandes dunes pour découvrir des puits fréquentés par de longues files de chameaux appartenant aux légendaires nomades Reguibat et nous les rencontrerons. Nous aurons le privilège de visiter une zone riche en pétroglyphes anciens qui viennent d’être découverts et étudiés par les archéologues qui pensent que ces sites cachent la plus forte concentration de graffitis préhistoriques d’Afrique du Nord.

Jour 10 : DU DÉSERT À L’OCÉAN
Le matin, continuation de notre expédition en suivant une route qui n’existe pas sur les cartes, en direction de l’océan. Arrivée dans l’après-midi à Dakhla. La beauté exceptionnelle du paysage fait de la presqu’île de Dakhla un lieu à part. Le Rio de Oro est un lac marin de 40 km de long situé entre des falaises et des dunes. Différentes couleurs pastel peignent le paysage : océan bleu, sable jaune, champs d’algues vertes et roches sombres.

Jour 11 : RIO DE ORO
Transfert le long du rivage où les vagues clapotent les dunes de sable.
Une expérience dépaysante unique : à marée haute, l’océan inondera le désert : les rochers et les dunes deviendront une île et une péninsule éphémères.
La petite ville de Dakhla a été fondée par des navigateurs espagnols en 1502 sous le nom de « Villa Cisneros ». Visite du port de pêche coloré, déjeuner dans une ferme ostréicole (autres menus possibles). Grâce à sa position, Dakhla est, de nos jours, l’une des destinations de kitesurf les plus réputées.
Retour à notre hôtel pour la dernière douche, transfert en fin d’après-midi ou en soirée vers l’aéroport.

CHEF D’EXPÉDITION : ayant une connaissance géographique et culturelle de l’itinéraire et des populations. Le leader sera aidé par des chauffeurs expérimentés et des guides locaux.

TRANSPORTS :
Sur terre : pour la plupart de l’itinéraire sur les routes, les pistes et les dunes vierges ce  seront des véhicules climatisés à quatre roues motrices. Une camionnette logistique 4×4 qui s’occupe de l’équipement du camping intégrera le convoi pendant la traversée du désert. . .
Sur les lagunes de sel de Naila : bateaux de pêche locaux.
Pendant les transferts, de l’eau embouteillée sera distribuée.

VISAS : Le Maroc n’exige pas de visa pour la plupart des nationalités. Veuillez vérifier.

VACCINATIONS : pas de demande de vaccination.

HÔTELS : ils sont soigneusement choisis. Hôtel quatre étoiles à Agadir et Dakhla. Hôtels confortables avec chambres climatisées avec salle de bain pendant la visite. Camp fixe si inclus : grandes tentes avec lit.

CAMPS MOBILES : quatre nuits dans des camps mobiles, dans la partie la plus reculée du Sahara Occidental.
Camper dans l’immensité du Sahara est une expérience inoubliable. Tentes confortables avec lits, chaises et tapis. Tente restaurant.

REPAS :
Déjeuners : plats froids, principalement pique-niques ou dans les restaurants locaux.
Dîners : dans les hôtels, menu touristique.
Dans nos camps mobiles : des dîners chauds simples mais savoureux composés de produits locaux frais intégrés par des conserves. Eau minérale en bouteille et vin inclus, bière et autres boissons gazeuses sur demande à la réservation.
Veuillez mentionner éventuelles diètes personnelles au moment de la réservation.

BAGAGES : en raison de la nature de l’itinéraire, veuillez limiter vos bagages personnels à 20 kg ; les sacs souples sont recommandés.

ASSURANCE : obligatoire pour l’assistance médicale, le rapatriement et les dommages.  TransAfrica ne peut être tenu responsable des maladies, des accidents, des dommages pouvant survenir pendant ou après le voyage, quelle qu’en soit la cause et quelqu’un soit le responsable.  Découvrez une proposition de police d’assurance : https://transafrica.biz/en/travel-insurance-en/;

REMARQUE : L’itinéraire est conçu pour découvrir des lieux fascinants où la visite d’étrangers est un événement exceptionnel. Nous devons être tolérants et flexibles pour profiter pleinement de la nature unique, du paysage et de l’hospitalité spontanée des populations locales. Les itinéraires, visites, nuitées et hébergements sont sujets à modifications, améliorations et adaptations en raison d’expériences récentes, nouvelles du terrain, force majeure. Les changements sont décidés par l’organisateur. La navigation pourrait être sujette à des changements et des annulations en raison des conditions météorologiques.
Nous ne sommes pas responsables de tout retard et annulation en raison de conditions externes.

Inclus:

  • Assistance à l’aéroport à l’arrivée (jour 1) et au départ (jour 11)
  • Transferts et visites en véhicules 4×4 et bateaux de pêche locaux
  • Guide local parlant français, anglais, allemand
  • Tours et visites selon le programme
  • Hébergement dans des chambres standard, selon l’itinéraire
  • Tous les repas comme décrit : B = petit-déjeuner, L = déjeuner, D = dîner
  • Une bouteille d’eau minérale pour chaque participant chaque jour dans le bus / la voiture / le bateau pendant les visites.
  • Droits d’entrée aux parcs, concessions, aires protégées et sites culturels
  • Trousse de premiers secours.
  • Toutes les charges de service et les taxes.

 

Non inclus:

  • Vols internationaux
  • Transferts depuis et vers l’aéroport plus tôt (avant le jour 1) et/ou plus tard (après le jour 11)
  • Frais de visa et taxes de départ à l’aéroport
  • Tout repas ou visite touristique autre que ceux spécifiés
  • Eau minérale et boissons aux repas
  • Porteur
  • Frais pour photos et vidéos personnelles
  • Assurance personnelle et assurance-voyage (obligatoire)
  • Pourboires aux conducteurs, guides, et personnel des hôtels
  • Frais relatifs aux bagages retardés ou perdus
  • Tout objet de nature personnelle tel que les appels téléphoniques, la lessive, etc.
  • Tout ce qui n’est pas mentionné comme étant inclus.

Partager sur

condividi facebook condividi linkedin condividi twitter invia mail

Envoyer une requête